#Pokemon Attitude
31 juillet 2016, Parc de la Villette 75019 Paris
Pokemon Go ! Le lancement du jeu en réalité augmentée, un chef-d'œuvre de marketing, s'est transformé pour quelques heures en phénomène de société.

D'improbables scènes de chasse se généralisent. Des centaines de joueurs se concentrent à proximité des zones riches en pokémons, les yeux rivés sur leurs téléphones portables, le sollicitant en permanence par un tapotement nerveux. L'apparition du monstre virtuel provoque des scènes de chasse éprouvantes. De paisibles hipsters se transforment en une horde de prédateurs enragés se ruant vers un but indiscernable. Puis, la bête saisie, les groupes se reforment dans leurs espaces de déambulation et de tapotements.

Le 31 juillet 2016, la mise à jour n° 0.31.0 est déployée empêchant l'anticipation des apparitions. Cette suppression induit de nouveaux comportements de prédation, imposant aux dresseurs de longes périodes de marche à la recherche de leurs proies virtuelles. Les concentrations de chasseurs et les chasses en meutes disparaissent au profit de petits groupes mobiles. Pokémon GO perd tant de joueurs l'on peut s'inquiéter d'un dépérissement de l'espèce.
Retour vers la page précédente