Le monument
11 avril 2016, Place de la République, Paris
9,5 m de bronze érigés sur un piédestal de 15,5 m de pierre. Le Monument à la République, une Marianne ornée d’attributs guerriers - toge à l’antique, baudrier, bonnet phrygien, rameau d’olivier, tables de la Loi - est une représentation tout aussi colossale qu’académique.

C’est au pied de ce monument qu’au lendemain du 13 novembre 2015, place de la République, les Parisiens improvisent un espace d’empathie destiné tout autant à rendre hommage aux victimes qu’à tenir à distance la peur et la haine. Les messages de condoléances affichés sur le piédestal du monument se juxtaposent à des revendications politiques d’origines multiples ou à des appels à la tolérance.

Le mémorial cohabitera longtemps avec les rassemblements Nuit Debout et les multiples occupants de la place : skaters, coursiers, routards, fêtards, passants, policiers...

Le 2 août 2016, la Mairie de Paris entreprend le nettoyage du monument et la collecte des témoignages accumulés à fins de conservation et d’exposition.

Le 13 novembre 2016, les Parisiens se pressent une nouvelle fois autour du monument dans une profusion de prises de vue et de caméras de télévision.
Retour vers la page précédente